La construction en paille

La construction paille a connu ses débuts aux Etats-Unis à la fin du 19ème siècle et une grande partie de ces bâtiments sont toujours utilisés et en bon état tout comme la Maison Feuillette, construite en 1921 à Montargis, abritant aujourd’hui le Centre National de la Construction Paille (http://cncp-feuillette.fr/maison-feuillette/).

Maison Feuillette – Montargis – Centre National de la Construction paille

De nos jours, la construction paille bénéficie d’un cadre réglementaire dans de nombreux pays dont la France avec la rédaction des Règles Professionnelles de la Construction Paille, éditées en 2012, permettant aux artisans de bénéficier d’une assurance décennale pour la mise en œuvre de ce matériau naturel, disponible, renouvelable et recyclable .

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Dimensions : 37x47x80 cm

Densité à respecter : 80 à 120 kg/m²

Conductivité thermique : λ = 0,052 ou 0,08 W·m-1·K-1 selon sens de pose de la botte

Résistance thermique : R= 7,11 ou 5,87 m2·K/W selon sens de pose de la botte

Coefficient de transmission thermique : U= W/m2.K

Perméabilité :   = 1,14

Comportement au feu : E

Affaiblissement acoustique : 45db

Rapports d’essais :

Rapport d’essais

FEU ET RONGEURS !

Une fois compactée dans les murs, contrairement à la laine minérale ou au polystyrène, la paille, débarrassée de ses graines, ne craint pas les rongeurs et est insensible aux termites. Elle est alors totalement ininflammable et peut être utilisée dans les Etablissements Recevant du Public.

Rapport d’essai au feu du CSTB:

http://www.lemoniteur.fr/media/FICHIER/2010/02/22/FICHIER_2010_02_22_1059781.pdf

MISE EN OEUVRE ET FINITIONS

Enduit terre, chaux et paillette de lin extérieur réalisé avec l'association ENERTERRE

La paille est le plus souvent, et dans le cadre des Règles professionnelles, mise en œuvre en remplissage d’une ossature bois porteuse ou secondaire et peut se voir alors recevoir des enduits terre et/ou chaux extérieurs ou un bardage bois de provenance locale, usiné ou non, et des enduits terre, une finition bois local ou encore un parement en plaque de gypse et cellulose (plaques transformées et nécessitant l’utilisation d’une colle) destine à être peint ou enduit en intérieur.

Enduit terre, chaux et paillette de lin

extérieur réalisé avec l’association ENERTERRE

On peut également utilisé la botte de paille comme élément porteur, hors règles professionnelles et donc hors assurance décennale, sur des bâtiments d’un seul niveau pouvant recevoir une charpente avec couverture et elle est alors destinée à être enduite en intérieur comme en extérieur.

COÛT ??

La grande question qui suscite l’intérêt de tous :  « C’est bien joli ce mode de construction mais combien ça coûte ? »

Pas grand chose pourrait-on penser du fait des matériaux utilisés! En effet une botte de paille ne coûte qu’entre 2 et 3 euros ! Mais construire en paille nécessite beaucoup de temps et de bras pour sa mise en œuvre.

La construction en paille entièrement réalisée par entreprise revient donc à plus cher qu’une construction, dont l’adjectif « traditionnel » est à discuter, en parpaings et isolant minéral ou d’origine pétrolière, mais la différence se trouve vite amortie par les économies d’énergies réalisées de part les performances atteintes (deux à trois stères de bois de chauffage par an soit aux alentours de 150-200 €) et un amortissement sur 5 ans de ce surcoût s’avère tout à fait possible. A ces performances thermiques viennent s’ajouter un confort de vie important : pas de sensation de parois froides, pas de COV, bonne gestion de l’humidité dans l’air, des matériaux naturels et recyclables,…

Tout faire faire par une entreprise n’est pas une obligation car il vous est possible de mettre la main à la pâte en participant au chantier avec l’accompagnement d’un professionnel à vos côtés avant et pendant le chantier, vous garantissant ainsi la bonne réalisation des travaux. Il est également possible d’ouvrir le chantier au public en organisant des chantiers participatifs ou l’entraide est de rigueur. Vous proposez à des gens curieux et intéressés, désireux d’apprendre les techniques, de participer à certaines phases du chantier qui peut être alors encadré par un professionnel. Ces solutions communément mises en œuvre dans le domaine de la construction écologique permettent d’apporter un aspect humain et social à votre chantier.

Une maison paille peut alors coûter entre 800 et 2000 € et plus par m²  suivant votre investissement en phase chantier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close